Un bobo ou la vie ?!

Aujourd’hui je tenais à vous parler de l’entorse de la cheville qui est un sujet que je connais tout particulièrement vu le nombre de fois auquel j’y ai été confronté (cinq à gauche et deux à droite). Pour cela laissez-moi tout d’abord vous raconter une petite anecdote :

Un jour en rentrant d’une journée plutôt épuisante, mes amis m’appellent pour me proposer un petit foot histoire de décompresser. J’étais vraiment épuisé mais je me suis quand même laissé tenter. Ayant une légère flemme de m’échauffer, je décide de faire deux trois étirements rapides avant de jouer. A peine la partie commencée, ma cheville pivote. J’étais dégouté, c’était vraiment la dernière chose dont j’avais besoin ! J’ai passé deux bonnes heures à attendre aux urgences et presque deux mois de rééducation avant de pouvoir recourir : la galère quoi !

 

 

Pour vous éviter cela voici donc quelques conseils :

 

Au quotidien :

  1. Portez des chaussures adaptées

Lorsque vous faites du sport, que ce soit du tennis ou toute autre activité physique, munissez-vous de chaussures de sport et non de baskets de ville ! Trop souvent je vois des gens courir avec des chaussures en toile et j’ai l’impression de retourner au collège où certains venaient en Converse en EPS ! J’hallucine !

Tout le monde ne peut pas se payer les dernières chaussures de Roger et je peux le comprendre, mais faites au moins l’effort de mettre de vraies chaussures de tennis. Vous vous sentirez mieux dans vos baskets et vous diminuerez les chances de vous blesser.

Si vous ne souhaitez pas investir trop cher dans votre matériel, faites-vous conseiller dans votre magasin de sport le plus proche, il existe des modèles très abordables.

 

 

  1. Renforcez vos chevilles

Si tout comme moi vous n’avez pas beaucoup de temps libre mais que vous voulez tout de même consolider vos chevilles j’ai la solution ! Voici un exercice adapté au niveau de chacun et qui ne vous prendra que cinq petites minutes chaque jour.

Pour cela vous ferez 3 séries de 40sec pour chaque pied, avec 20sec de récupération.

(Mon conseil pour aller plus vite : faites simultanément l’exercice avec un pied puis l’autre et prenez vos 20sec de récupération)

 

  • Niveau 1 : restez simplement en équilibre sur une jambe en gardant la jambe en appui légèrement tendue. Pour vous aider, essayez de fixer un point ou un objet droit devant vous.

 

  • Niveau 2 : la même chose mais en fermant les yeux. Vous verrez que vous perdrez la notion de l’espace rien qu’en ayant les yeux fermés.

  • Niveau 3 : si à force vous devenez un maître de la proprioception, prenez une bouteille d’eau et remplissez-la à moitié. Ensuite lorsque vous vous tenez en équilibre sur votre pied d’appui, faites tourner la bouteille doucement autour de votre taille afin que vous augmentiez la sensation de déséquilibre. Commencez les yeux ouverts puis fermez-les lorsque cela devient trop facile.

 

  1. Un petit tour chez le podologue

Un podologue est un professionnel de santé spécialiste du pied et une petite consultation ne peut pas vous faire de mal si vous êtes souvent sujet à des entorses. Il vous fera passer de rapides tests et vous fabriquera des semelles si besoin. Ces semelles pourront être utilisées dans vos chaussures de ville mais aussi lors de la pratique sportive selon le modèle que vous aura confectionné votre podologue.

 

  1. Ayez un sommeil réparateur et régulier

Je peux concevoir que c’est pénible de devoir se coucher tôt mais c’est quand même une des choses les plus simples et efficaces pour éviter de se blesser. Alors si vous manquez de sommeil, commencez à le faire dès ce soir pour que cela devienne vite une habitude !

 

 

 

En match et à l’entrainement :

  1. Bien s’échauffer

Je ne le répéterai jamais assez mais c’est super important ! Pour échauffer votre cheville, je vous invite à aller voir l’article « Gagner un match en dix minutes » où je vous donne de supers conseils à ce sujet. Si vous ne l’avez pas encore lu, arrêtez-vous tout de suite et revenez quand ce sera fait !

 

  1. Serrez vos lacets

Au tennis les déplacements sont assez violents pour les articulations. Ainsi, plus vous allez progresser et plus vous vous déplacerez vite sur le terrain. Pour éviter de vous tordre la cheville, prenez bien le temps de serrer vos chaussures. Ça prend deux secondes et c’est tout bête !

 

  1. Jouez avec une chevillère

Enfin, lorsque vous revenez de blessure, portez une chevillère pendant 2 à 3 semaines si besoin. Cela aidera votre cheville à reprendre du service et d’un point de vue psychologique, vous vous sentirez rassuré. Essayez de suivre au mieux l’évolution de votre reprise avec votre kiné, c’est lui qui vous a suivi tout au long de votre rééducation, il sera donc le plus à même à vous conseiller.

 

 

J’espère que cet article vous a plu ! Dites-moi dans les commentaires quels sont les points que vous allez appliquer dans les jours à venir pour éviter de vous blesser !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire