Les différentes surfaces de jeu du tennis

Récemment j’ai été amené à changer de club, et de surface de jeu. Après des années à jouer sur dur, j’ai dû me résoudre à m’adapter à une surface peu connue du grand public : la moquette.

Que vous soyez amateur ou confirmé vous devrez un jour où l’autre jouer sur des surfaces de jeu différentes de celles que vous connaissez.

C’est pour cela qu’aujourd’hui je souhaitais vous les présenter, afin que vous preniez du plaisir sur le court quelque soit le terrain. Vous verrez que certaines surfaces sont méconnues et assez exotiques !

 

 

Les surfaces de jeu les plus courantes:

La résine : c’est une des surfaces les plus classique du tennis. Le court est construit de tel sorte que le rebond y soit rapide et net, grâce à la résine micro-poreuse qui y est appliquée. C’est une surface très lisse que l’on retrouve notamment dans les tournois de l’Open d’Australie et de Paris Bercy. Il est possible, selon les matériaux choisis, d’accélérer ou de ralentir la vitesse de la balle à l’impact.

Le jeu : la surface prend bien les effets et est assez traumatisante pour les articulations, de plus elle avantage généralement les gros serveurs. Il est conseillé de frapper la balle tôt après le rebond afin de prendre rapidement l’ascendant dans l’échange.

 

Le quick : appelé aussi « béton poreux » il est fréquent de voir ce type de court un peu partout en France car sa fabrication est peu coûteuse. Quand on joue sur ce genre de terrain on a un peu l’impression de jouer sur une route de campagne, et pour cause, les courts en quick sont tout simplement constitués de dalles de béton qui ont été coulées. Alors un petit conseil, attention à vos chaussures, car tout comme vos balles, elles s’useront vite !

Le jeu : surface lente qui prend bien les effets. Construisez bien votre point et terminez rapidement à la volée si vous ne voulez pas terminer vos matchs à la tombée de la nuit.

 

La terre-battue : surface reine du tennis Français, la terre-battue est l’un des revêtements les plus apprécié de France et des pays hispanophones tel que l’Espagne ou l’Argentine. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle n’est pas fabriquée avec de la terre mais est constituée de brique pilée que l’on disperse sur un terrain construit sur différentes couches successives. Vous la connaissez surement grâce au fameux tournoi de Roland Garros qui a lieu chaque année à Paris. Cette surface est pleine de subtilité. Lorsque le temps est humide, la balle est ralentie et lorsqu’il fait chaud et sec, la terre donne à la balle un rebond très vif. Elle avantage les bons défenseurs qui y glisseront sans limites pendant des heures.

Le jeu : Soyez patient et prenez le temps de construire vos points. Donnez un maximum d’effet à votre balle que ce soit en lift ou en chope. N’oubliez pas l’amortie, qui est une arme redoutable sur terre-battue !

 

Le gazon : si vous n’avez jamais joué sur gazon c’est normal, il y a très peu de courts en gazon naturel en France. Sachez cependant qu’au début de l’histoire du tennis, les compétitions officielles avaient lieu majoritairement sur gazon. Notamment à l’Open d’Australie et à l’US Open où l’on joue maintenant sur résine. Wimbledon est désormais le seul tournoi majeur où la tradition a perdurée. Côté tradition toujours, le code vestimentaire y est très sélectif que ça soit en tribunes ou sur le court (où les joueurs jouent tous en blanc). De plus, ils utilisent des chaussures à petits picots afin de ne pas glisser.

Le jeu : les échanges se font en deux coups de raquette. Sur cette surface la balle fuse, alors je vous conseille le service-volée qui est la technique la plus utilisée sur gazon. Le  jeu de fond de court ne s’avérera pas très efficace ici.

 

 

Les surfaces exotiques du tennis:

Les terrains en dalles : vous ne vous y attendez pas à celle-là je suppose ? Et bien à vrai dire la première fois que j’ai vu ça, moi non plus ! C’est lors de mes vacances en Vendée que j’ai pu croiser ces terrains construits avec des dalles. Ces dernières ont la texture de briques, avec une couleur terre battue et c’est assez perturbant.

Le jeu : je dirais que c’est un terrain neutre où le rebond est assez haut. Reculez-vous de quelques mètres derrière votre ligne de fond pour frapper la balle correctement en évitant de tenter des amorties, elles ne vous seront pas d’une grande utilité. Enfin, ne vous laissez pas perturber par le son de la balle sur les dalles, vous finirez par vous y habituer.

 

La moquette : c’est une surface très lente que je commence à apprivoiser cette année. Je ne suis pas spécialement fan de ce revêtement mais comme pour toute nouvelle situation, il faut s’y adapter.

Le jeu : ne frappez pas comme un sourd, vous vous épuiserez pour rien (je sais de quoi je parle, j’en ai fait les frais). Variez les effets, prenez la balle tôt, et montez au filet dès que possible pour écourter les échanges. Les chopes sont très efficaces alors utilisez les sans modération !

 

Le gymnase : si vous venez d’un petit club de campagne ou que vous écumiez les tournois de votre région étant jeune, vous avez surement déjà joué dans un gymnase. Cette surface tue littéralement le tennis. A la moindre petite accélération, la balle fuse sur le sol et rebondit presque parallèlement au terrain : C’EST INJOUABLE !!

Le jeu : un service bien placé et le tour est joué. Si votre adversaire arrive à renvoyer la balle, achevez-le à la volée. En revanche si c’est vous qui retournez son service, adoptez une prise neutre comme si vous donniez un cours de tennis et positionnez-vous plusieurs mètres derrière la ligne. Le but étant de renvoyer la balle dans une zone croisée sans prendre de risque. En fond de court, abusez des chopes et des coups à plats afin de casser les jambes de votre adversaire !

 

Le gazon synthétique : non, vous n’avez pas affaire à du vrai gazon mais c’est toujours sympa de changer de surface. Ce revêtement essentiellement constitué de sable et d’herbe synthétique, atténue énormément le rebond de la balle et la ralentie par la même occasion.

Le jeu : ne vous épuisez pas et construisez vos points. De la même façon que sur moquette, les points se feront essentiellement en raccourcissant les échanges et en montant à la volée.

 

 

 Les commentaires des lecteurs:

Et vous, sur quelle surface avez-vous l’habitude de jouer ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet articleAu tennis quelle est la surface qui favorise le plus les gros serveurs?, surfaces tennis, surfaces de tennis, surface terrain tennis rapide, surface tennis, surface lente tennis, surface la plus rapide tennis, surface de jeu du tennis, surface court de tennis, les differents cours de tennis combien en a t il
Partager l'article:
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages
  •  
    24
    Partages
  • 24
  •  
  •  
  •  

2 réflexions au sujet de « Les différentes surfaces de jeu du tennis »

Laisser un commentaire