Les bad boys du circuit

Avalanche de talent, caractère bien trempé et festival de trick shot en toujours genre, pas besoin de faire durer le suspense plus longtemps vous aurez reconnus Nick Kyrgios et Benoît Paire. Ces deux zouaves aux coups de génies insolant sont capables du meilleur comme du pire. Nick le clown service joue son rôle de bad boy du circuit à la perfection tandis que Benoît est le casseur de raquettes en série, roi de l’amortie.

Nick Kyrgios

Nick Kyrgios à Wimbledon en 2016

Nick Kyrgios est un joueur australien d’origine grecque né le 27 Avril 1995 à Canberra en Australie. Il commence d’abord par faire du basket dans le club de sa ville avant de prendre goût au tennis quelques années plus tard. Adroit dans les deux sports, il finira par choisir le tennis à l’aube de ses 14 ans afin de se concentrer sur sa future carrière professionnelle. Il se fait rapidement remarquer sur le circuit junior puisqu’en 2013 il remporte l’Open d’Australie en battant son ami Thanasi Kokkinakis, et décroche dans la foulée la place de numéro 1 mondial junior. Lors de cette même année il fait ses premiers pas sur le circuit principal pointant alors à la 838e place mondiale. Un an plus tard il fait ses grands débuts à Wimbledon et parvient à éliminer Rafael Nadal : la machine est lancée ! Malgré son talent reconnu de tous il n’a jamais fait mieux que quart de finale en Grand Chelem, atteignant tout de même une très honorable 13e place mondiale en 2016. Reposant principalement son jeu sur son talent, il ne met clairement pas toutes les chances de son côté pour évoluer au plus haut niveau. Pendant que les autres s’entrainent comme des malades, il passe son temps à jouer à la console et à sortir en boîte. Il est impossible de savoir ce qu’il se trame dans la tête du diablotin australien mais tout porte à croire que rien ne tourne vraiment rond là-dedans ! Détesté par les uns pour son attitude déplorable et adoré par d’autres pour son talent de malade, sa personnalité défrai souvent la chronique sur le circuit. Pour ma part je trouve que le monde du tennis a besoin de ce genre de joueur. Un caractère bien trempé à la John McEnroe j’adore ça ! Surtout que sur le court il fait vraiment ce qu’il veut avec la balle, c’est tout simplement géniale à regarder ! Cependant, son attitude ne donne pas un très bon exemple pour les jeunes qui débutent dans le tennis… J’espère qu’ils ne l’ont pas tous comme idole sinon les terrains de tennis français vont regorger de grands malades mentaux !

Les “petits” débordements de l’ami Nick

En 2015 lors du tournoi de Montréal, il est opposé au Suisse Stanislas Wawrinka. En plein match, l’australien se permet de lâcher une petite bombe qui va rapidement exploser sur les réseaux sociaux. Après un point remporté sur son service, Kyrgios chuchote tout bas que son ami Thanasi Kokkinakis a couché avec la copine de Wawrinka. Sur le moment le Suisse ne s’est rendu compte de rien. C’est seulement après le match qu’il découvre cela en conférence de presse. Pas sûr que le bison helvétique ait apprécié…

Son deuxième fait d’armes a lieu en 2019 au tournoi de Rome où il ne fait pas dans la dentelle. Opposé à l’autrichien Casper Ruud, il pète un câble dans le 3e set. Après un petit échange avec l’arbitre qui lui inflige un avertissement, Kyrgios casse une raquette, balance une chaise, range son sac et s’en va ! En quittant le court il s’auto disqualifie et laisse la victoire à son adversaire : merci, bonne soirée. Il prendra 20 000 euros d’amende, ne touchera pas son prize money du tournoi (33 635 euros) et encore moins les 45 points ATP qu’il aurait dû toucher après son match. Bref, du Nick tout crashé !

Enfin, vu que l’australien est toujours dans l’excès, je voulais absolument vous parler de l’interview qu’il a fait pour le podcast « NCR Tennis Podcast » qui est juste énorme. Si vous maitrisez l’anglais voici ce lien où vous pourrez retrouver l’intégralité de son interview, sinon en voici un rapide résumé. Le gars n’a vraiment peur de rien ! Dans cette interview il clash sans problème les meilleurs joueurs du circuit tels que Djokovic et Nadal et franchement ça fait mal ! Prenez le temps d’aller y jeter un coup d’œil ça vaut vraiment le détour !

Nick le magicien

Pour terminer sur une bonne note, voici une petite compilation de ce qu’est capable de faire l’australien sur un court de tennis. Préparez le pop-corn et installer vous confortablement dans votre siège, vous n’allez pas être déçu !

Benoît Paire

Benoît Paire au 3e tour des qualifications de Roland Garros en 2015

Benoît Paire est un joueur Français né le 8 Mai 1989 à Avignon. À 18 ans il n’était classé que -2/6, mais bourré de talent, il monte rapidement à la 91e place mondiale junior et atteint 2 ans plus tard le 3e tour des qualifications de Roland Garros chez les adultes. En 2011, après plusieurs victoires aux tournois Challenger de Salzburg (Allemagne) et Brasov (Roumanie), il rentre dans le top 100. Sa progression sur le circuit lui permettra de remporter les tournois de Bastad, Lyon et Marrakech et atteindra son meilleur classement en carrière en 2016 (18e mondial). Au-delà de son palmarès, Benoît Paire reste un des joueurs les plus intrigants du circuit. Capable du meilleur comme du pire, il est surtout connu pour ses pétages de plomb à répétition. En 2016 lors des Jeux Olympiques de Rio, il est exclu de l’équipe de France à cause de son attitude désinvolte, jugée irrespectueuse par le directeur technique national Arnaud Di Pascale.

En 2017 lors du tournoi de Monte Carlo il nous sort une petite pépite. Mené 6/2 3/0 contre Tommy Haas, il s’énerve en faisant un petit one man show au changement de côté. Ce magnifique moment de cinéma est à déguster sans modération !

Enfin, je trouve que ses derniers temps son attitude est en pleine amélioration et cela s’en fait ressentir dans ses résultats. Même si à certains moments son côté obscure ressort, ses petits sauts d’humeur se font de plus en plus rare. Grâce à ses bons résultats il a d’ailleurs été sélectionné pour jouer la demi-finale de la Coupe Davis 2018 face à l’Espagne. Preuve que le capitaine Yannick Noah lui fait confiance et qu’il a eu raison car le Français a remporté son match facilement en 3 sets contre Carreno-Busta (7/5 6/1 6/0).

Pour terminer ce petit article voici une compilation des meilleurs points de Benoît Paire. Attention les yeux, vous allez apprécier ! ENJOY !

Merci d’avoir lu cet article ! N’hésitez pas à laisser votre commentaire pour nous faire partager une anecdote sur votre joueur préféré ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire