Jouez avec votre tête

Lorsque j’ai commencé à lire le livre de Brad Gilbert « Gagner à tout prix – La guerre psychologique au tennis », j’ai pris conscience de l’importance de la préparation d’un match, et des stratégies qui pourraient me permettre de gagner.

Sur le circuit professionnel, tous les joueurs ont un plan de bataille bien rodé quand ils abordent une rencontre, alors pourquoi pas vous ?

Adopter une mentalité de gagnant ce n’est pas seulement être motivé par l’enjeu, mais être préparé à toute éventualité pendant la rencontre !

Voyons donc plusieurs points à ne pas négliger pour survivre à n’importe quelle situation.

 

Analysez le jeu de votre adversaire :

Dès l’échauffement, testez votre adversaire. Se décale-t-il plus en coup droit qu’en revers ? Est-il gêné par les balles chopées ou liftées ? A-t-il du mal sur les balles courtes ou en cloche ? C’est ce genre de question qu’il faudra vous poser lors les 5 minutes d’échauffement qui vous sont accordées en match officiel. Les réponses à ces questions seront de précieuses informations à exploiter afin de préparer une première stratégie pour le début du match.

 

Changez de tactique :

Après quelques jeux, il se peut que votre tactique s’avère inefficace. Vous êtes largué au score. Pas de panique, changez de tactique ! Votre adversaire a le droit de bien jouer, alors faites les bons choix pour le faire douter.

Utilisez toute votre panoplie tennistique et établissez un nouveau plan de bataille ! A tout problème il y a une solution.

 

L’anecdote du coach :

L’autre jour je faisais un petit set avec une joueuse professionnelle qui tapait très fort dans la balle. Pour lui montrer que je pouvais lui tenir tête, j’ai voulu frapper encore plus fort. J’ai alors perdu 3 jeux d’affilé car les échanges en cadence lui convenaient parfaitement. Voyant que ma stratégie n’était pas efficace, j’ai décidé de jouer moins vite en donnant une trajectoire plus arrondie à la balle. Cela a cassé le rythme de la partie et j’ai carrément perturbé la joueuse adverse ! Au fil des points elle a fini par commettre de plus en plus de fautes. J’ai alors pu recoller au score avant de m’imposer au tie-break.

 

 

 

 

 

Changez vos habitudes en fonction de la surface :

Nous avons vu dans un article précédent que chaque surface avait sa particularité. Selon cette dernière, quel style de jeu allez-vous donc adopter ?

  • Sur quick : la balle n’avance pas alors soyez patient et attendez le bon moment pour attaquer. Un petit conseil pour casser les jambes de votre adversaire ? Jouez-lui des coups bien rasant en chope, cela l’obligera à fléchir les jambes pour frapper la balle correctement. Je peux vous dire qu’au 3e set d’un match accroché, cela peut s’avérer très efficace !

 

  • Sur dur : vous pouvez jouer en quelques frappes grâce à un service puissant et/ou bien placé. On joue en général plus à plat et avec moins d’effet sur cette surface, donc en prenant la balle plus tôt et en essayant d’avancer au filet vous devriez faire des étincelles !

 

  • Sur terre battue : les échanges seront plus longs et les effets efficaces. Construisez vos points et sortez votre boîte à outils (le chope, le lift, l’amortie) afin de perturber votre adversaire et de le pousser à la faute.

 

AP Photo: Manu Fernandez ®

 

Mettez la météo de votre côté :

Quand il fait grand soleil par exemple, si au tirage au sort votre adversaire décide de servir, choisissez le côté où vous aurez le soleil dans la figure. Au prochain changement de côté ce sera au joueur adverse d’en prendre plein les yeux pendant 2 jeux : vous aurez clairement l’avantage!

De même, si le soleil est aveuglant et que votre adversaire monte à la volée, faites-lui jouer des smashs plutôt que des passings. Croyez-moi, il ratera la balle une fois sur deux !

Jour de grand vent, analysez son orientation et utilisez-le lorsque vous êtes en difficulté ! Essayez par exemple de frapper moins fort afin de casser le rythme du jeu. La balle sera beaucoup plus difficile à contrôler pour l’adversaire et sa trajectoire sera bien plus aléatoire que d’ordinaire. Cependant, veillez à bien doser vos coups car une balle trop flottante peut rapidement partir dans le couloir.

 

 

Le commentaire des lecteurs:

J’espère que cet article vous aura plus ! N’hésitez pas à me suivre sur Instagram : @l_efrenchie 🙂

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Partager l'article:
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
    28
    Partages
  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  

2 réflexions au sujet de « Jouez avec votre tête »

  1. Bonjour, le tennis c’est comme dans la vie. Celui qui réussit le mieux ce n’est pas le « boudin » qui frappe fort ni même l’intellectuel qui sait tout sur tout… Mais celui qui a la meilleure capacité d’adaptation. C’est ce que je retiens de cet article 🙂

    1. Bonjour Yves, je pense que tu voulais dire plutôt « bourrin » dans ton message non? Et c’est tout à fait ça! C’est un facteur très important au tennis, que beaucoup de joueurs de club négligent! J’espère que cela te servira lors de tes prochaines compétitions ou entrainements!
      Tu es le premier lecteur à m’écrire, je m’en souviendrai longtemps!
      Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire