Comment éviter la défaite au 1er tour ?

Défaite

Le torse bombé, la tête haute, vous rentrez sereinement sur le court. Vous vous échauffez, prenez la température de votre adversaire et la partie commence. Le joueur adverse remporte le 1er set sèchement sur le score de 6/1 mais vous n’avez pas dit votre dernier mot et vous repartez au combat. Deuxième set, vous parvenez à gagner 3 jeux mais vous finissez malheureusement par vous incliner 6/1 6/3. Dégoûté, vous quittez le court et rentrez à la maison bredouille. Une défaite qui vous restera un moment en travers de la gorge car vous avez déboursé 18€ pour perdre au 1er tour. Pour éviter que cela ne se reproduise voici quelques conseils qui vous aiderons sûrement à sortir du court la tête haute lors de votre prochaine compétition.

Analyser son match

Tout d’abord il est essentiel de trouver la raison de cette défaite. Faire une analyse de son match est le meilleur moyen de progresser. Vous êtes-vous laissé déconcentré par un évènement extérieur ou vous êtes-vous trop énervé ? Votre adversaire était-il tout simplement trop fort pour vous ? Posez-vous les bonnes questions afin de trouver la cause de ce « first » (nom donné à une défaite au 1er tour) malencontreux. En voici quelques exemples assez fréquents :

Une lacune technique

Vous avez bien joué aujourd’hui, cependant l’adversaire a profité de votre faiblesse en revers pour gagner. Ne vous énervez pas contre lui car il a eu raison ! Reconnaissez plutôt son intelligence tactique ! C’est à vous désormais de travailler ce coup qui vous rend vulnérable ! Ne laissez aucune faille aux joueurs adverses et entrainez-vous pour avoir le jeu le plus complet possible. En revenant à l’entraînement la semaine suivante parlez-en à votre coach et appliquez à la lettre les conseils qu’il vous donnera. Vous ferez sûrement beaucoup de fautes au début, mais comme dit Toni Nadal (oncle et entraîneur de Rafael Nadal) : « Les grands joueurs appliquent en compétition ce qu’ils travaillent à l’entraînement quitte à perdre quelques matchs. C’est comme cela que l’on progresse le mieux ». Alors n’ayez pas peur de rater et foncer vous entraîner ! 😉

Le sommeil

J’entends beaucoup trop de joueurs se plaindre après une défaite et dire : « j’ai fait un bon match mais j’étais un peu crevé… Je suis sorti hier soir, ça m’a achevé ». Les gars, si vous voulez être performant sur le court, le sommeil est essentiel ! Chacun réagit différemment à la fatigue mais votre état de forme peut grandement influencer le cours d’un match. Baisse de concentration et de lucidité, sensibilité accrue à la colère, et j’en passe… La veille d’un match, couchez-vous tôt !

L’attitude

L’agressivité est le pêché mignon du joueur de tennis. En tournoi beaucoup de joueurs lancent leur raquette et s’énervent pour si peu… Cela peut être positif si pour évacuer de la pression un ou deux fois dans le match. Cependant si ce n’est pas le cas il vaut mieux éviter. Plus vous aller vous énerver et plus vous sortirez de votre match. Chez certains, se plaindre entre chaque point est une attitude incontrôlable qui fait partie de leur personnalité. Toutefois si vous voulez éviter de gaspiller de l’énergie pour rien, je vous conseille d’essayer de vous canaliser. Je ne vous dis pas de ne plus dire un mot dès votre prochain match, mais de diminuer le nombre de fois où vous vous énervez jusqu’à ce que ça n’arrive qu’occasionnellement. Fixez-vous des objectifs atteignables ! Et ne le faites pas qu’en match, faites-le aussi à l’entraînement.

Bonus : voici un reportage de 3 minutes réalisé par BEIN SPORT avec les témoignages des joueurs du circuit sur leur fameux « cassage de raquette ».

Relativiser

Après une défaite il est possible que vous soyez très énervé et c’est normal. Moi le premier je déteste perdre et je prends toujours quelques heures « OFF » pour digérer ce mauvais résultat. Pourtant un match perdu ce n’est pas la mort ! Cette défaite doit encore plus vous motiver à faire mieux la prochaine fois !

Pour gagner un match l’essentiel n’est pas de bien jouer mais d’en sortir vainqueur. On s’en fiche que vous n’arriviez pas à sortir 20 aces et 50 coups gagnants, ce qui est important c’est la victoire finale ! Ayez en tête que sur une année, vous jouerez 80% de vos matchs de manière plutôt moyenne, 10% en marchant sur l’eau et 10% en fournissant une prestation désastreuse ! Donc battez-vous, donnez le meilleur de vous-même à chaque match et tout ira bien !

Sortir d’une spirale négative

Un match perdu en entrant dans un tournoi ce n’est pas grave, mais si cela se reproduit trop souvent un sentiment de peur de l’échec peut commencer à s’installer. Surtout si vous enchainez les « first » tournois après tournois, il est peut-être temps pour vous de retourner à l’entraînement plutôt que de continuer dans la mauvaise direction. Faites des matchs d’entraînement contre des joueurs moins bien classés pour retrouver le goût de la victoire puis jouez avec des partenaires de plus en plus fort. Quand vous vous sentez d’attaque pour revenir à la compétition faites-le ! Inscrivez-vous à 2-3 tournois histoire d’enchainer les matchs et de retrouver de la confiance. Vous ressentirez forcément une petite appréhension avant de rentrer sur le court mais si vous vous préparez au combat tel un guerrier, il n’y a pas de raison que cela se passe mal ! Si vous sentez que la pression est trop grande pour vous, je vous invite à aller lire un article que j’avais écrit précédemment. J’y ai glissé pleins de petites astuces pour combattre le stress d’avant match !

Merci d’avoir lu cet article en entier ! N’hésitez pas à liker la page Facebook de Coup Droit Gagnant afin d’être prévenu de la sortie d’un nouvel article ! 😀

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire