4 astuces pour ne plus mettre de balles dans le filet

Ne pas faire de fautes au tennis est une des choses les plus évidente, mais encore faut-il savoir le faire. Joueurs professionnels ou débutants, tout le monde y passe. De plus, les fautes les plus graves ont lieu lorsque la balle va dans le filet, car si cette dernière ne passe pas dans le camp adverse, vous n’aurez aucune chance de marquer un point.

Pour éviter cela, je vais donc vous donner quelques conseils qui vous permettrons d’améliorer votre régularité et de limiter la casse lors des matchs importants.

 

 

  1. Le relâchement dès l’échauffement

À quoi bon vouloir frapper comme un sourd dès l’échauffement ? Vous allez vous crisper, brusquer votre organisme, et vous dérégler. En plus, ce n’est pas là que l’on vous demande d’être performant.

Prenez le temps de sentir les choses, ne vous mettez pas la pression et essayez juste de faire passer la balle de l’autre côté du filet au-delà des carrés de service. Au tennis comme dans d’autres sports, plus vous êtes relâché et meilleur vous jouerez, alors mettez cela en pratique dès l’échauffement !

 

  1. Faites passer la balle 4 mètres au-dessus du filet

Votre premier objectif lorsque vous jouez, c’est de ne pas faire de fautes. Pour cela rien de plus simple. Dès les premiers échanges faites passer la balle 4 mètres au-dessus du filet, car c’est là que vous commencez à vous mettre dans de bonnes dispositions pour la suite de la partie. Faites cela pendant les 6 premières balles de votre échauffement de fond de court puis continuez votre échauffement normalement.
En match : lorsque vous êtes dans un mauvais jour, tentez de vous régler pendant la rencontre en prenant de la marge par rapport au filet, cela peut vous être d’une grande utilité.

 

  1. Frappez la balle en lift

Si vous avez déjà regardé des matchs à Roland Garros ou lors d’autres compétitions de haut niveau, vous aurez sûrement dû remarquer la trajectoire bombée que pouvait avoir la balle. Et pour cause, les joueurs professionnels donnent à la balle un effet lifté afin qu’elle gicle au rebond. Cela leur permet aussi de prendre de la marge par rapport au filet et donc d’éviter de faire des fautes. Vous devez l’utiliser aussi!

Faites passer votre tamis sous la balle et recouvrez la d’un geste vif vers le haut. Un moyen mémo-technique vous permettra de réussir ce coup facilement : HAUT-BAS-HAUT.

Je m’explique. HAUT (je prépare mon geste et ma raquette est vers le haut), BAS (je la fais descendre afin qu’elle passe sous la balle), HAUT (je le fais remonter pour frapper la balle et terminer mon geste).

En match : abusez de cet effet sur terre-battue car c’est une arme redoutable. La balle gicle et gêne énormément les joueurs adverses. Rafael Nadal est un maître en la matière et ce n’est pas pour rien qu’il a d’ailleurs remporté autant de titres à Roland Garros.

 

  1. Jouez croisé

En appliquant les quelques conseils que je vous ai donné précédemment vous devriez limiter les points perdus bêtement. Cependant, je tenais quand même à ajouter ce point.

Jouer croisé au tennis, est la façon la plus simple de faire bouger l’adversaire avec un minimum d’effort. Donc si vous jouez croisé en lift, 4 mètres au-dessus du filet, vous êtes sûr de faire passer la balle en face.

En match : résultat garantie pour un minimum de risques.

 

 

L’exercice du coach :

Niveau débutant

Les deux joueurs jouent l’un contre l’autre sur grand terrain et essayent de faire le plus d’échanges possible. Vous êtes partenaires et non adversaires, jouez donc au centre du court. Lorsqu’un des joueurs frappe la balle dans le filet, il y a point pour l’autre. Comptez les points jusqu’à 11 et le perdant devra faire 15 pompes.

 

Niveau confirmé

Les deux joueurs jouent sur grand terrain. L’un joue croisé et l’autre le long de la ligne. Comme précédemment, les points sont comptés lorsque la balle va dans le filet. À la fin de la manche on inverse les rôles. Celui qui croisait joue long de ligne et inversement. Le perdant fait ses 15 pompes comme un grand !

 

Niveau professionnel

Pareil, on fait un « croisé-décroisé » en mettant ici un minuteur de 10 minutes pour chaque manche. On compte les points jusqu’à la fin du temps imparti, mais à chaque fois que l’un des joueurs met la balle dans le filet l’exercice s’arrête et il doit faire 5 pompes ! Ensuite, on reprend l’exercice et on continue jusqu’à ce que le temps soit écoulé. A la fin de la manche, on inverse les rôles.

N’oubliez pas de faire tout de même une petite pause entre deux manches car vous risquez de laisser vos poumons sur le court ! 😉

 

 

Le commentaire des lecteurs:

N’hésitez pas me laisser un commentaire si vous avez aimez cet article ça me fera super plaisir! 🙂

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Partager l'article:
  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
  • 15
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire